By

AUTOWORKS MEET 2013 starring Sumika Kubokawa

CFD R6 (550)

Autoworks Magazine est un bimestriel dédié aux voitures japonaises, à leur histoire, à leur préparation et à la culture nippone. C’était, ce week end, l’événement de l’année pour eux puisqu’ils organisaient le « Autoworks Meet » au Pôle Mécanique des Ardennes. Honda, Toyota, Mazda, Subaru, Nissan et autres Mitsubishi pouvaient donc se retrouver en toute quiétude.

 

 

 

 

CFD R6 (552)

Ce fût l’occasion pour tous les passionnés de « japonaises » de venir profiter des modèles les moins courants comme de préparations de haut vols. Il y en avait vraiment pour tous les goûts.

Skyline, RX7, Supra, Civic, Accord, Celica, on a pu à peu près tout voir même si on a regretté un manque de ferveur dans la communauté qui a limité le nombre de véhicules exposés. C’est d’autant plus dommage que ce week end était honoré d’une météo clémente et de toutes les infrastructures pour acceuillir un grand nombre de participants.

 

 

CFD R6 (562)

Les lecteurs de l’article sur le HEM auront reconnu la fameuse 240Z des Kamikazes que nous avions tant appréciée.

 

 

 

CFD R6 (563)

Accompagnée logiquement de la « Rotary Toy » que les lecteurs du magazines Autoworks ont pu détailler il y a quelques mois.

 

 

 

CFD R6 (564)

Les passionnés de moteur rotatif Mazda avaient bien évidemment fait le déplacement, mettant en place un display fait de pièces de moteurs usagés qui a particulièrement plu. En effet, il a permis pour beaucoup de non initiés de mieux comprendre le fonctionnement si particulier de cette technologie dans laquelle Mazda a tant investie.

 

 

 

CFD R6 (554)

Cette Skyline GTR R34 immaculée a fait tourner bien des têtes.

 

CFD R6 (526)

Celle ci était quant a elle une véritable voiture de course, mue par un V8 de Mustang dernier modèle. A chaque accélération, elle soulève la poussière de façon impressionnante.

 

 

CFD R6 (551)

Les voisins belges avaient fait, comme toujours, le déplacement permettant d’observer des voitures rares comme cette Skyline GTR R33 ou sa voisine, une Honda Integra, deux modèles qui n’ont pas foulé officiellement le sol français.

 

 

 

CFD R6 (96)

Ces 3 RX7 FD3S  ont rapidement été rejointes par des cousines. On a pu en dénombrer jusque 7, presque un record car c’est un modèle peu courant.

 

 

CFD R6 (97)

Mention toute particulière à cette version équipée de jantes BBS Le Mans qui lui vont à merveille.

 

 

 

CFD R6 (536)

L’équipe du magazine avait mis les petits plats dans les grands allant jusqu’à inviter la drifteuse la plus connue de l’archipel qui n’est autre que Sumika Kubokawa.

Dèjà venue en 2011, lors de l’Autoworks Festival du Bourget, avec le Team Orange, elle a visiblement apprécié notre pays et l’idée d’y revenir.

 

CFD R6 (474)

L’Autoworks Meet acceuillait également la 6e manche du  championnat de France de drift et son élite. Mike Kauffmann (ci dessus) a emmené sa Nissan S14 à moteur de Skyline sur la troisième marche du podium.

 

 

 

CFD R6 (418)

Sumika Kubokawa non plus ne comptait pas faire de la figuration. Elle avait à plusieurs reprises fait comprendre qu’elle était clairement venue pour gagner.

 

CFD R6 (547)

Ce qu’elle a fait de main de maître au volant de la Nissann PS13 que Ludovic Clini utilise habituellement.

 

 

CFD R6 (548)

Toute une équipe a été à son service pour adapter la voiture à son pilotage ce qui lui a permis de progresser jusqu’à la première marche du podium devant Laurent Cousin et sa BMW.

 

 

 

CFD R6 (106)

Une japonaise qui gagne au volant d’une japonaise sur un événement réservé aux japonaises, c’est tout ce que pouvait espérer le staff d’Autoworks.

 

 

 

CFD R6 (108)

Elle s’est en tout état de cause montrée à la hauteur de son rang de VIP faisant preuve une bonne humeur et d’une sympathie que tous les passionnés ont pu apprécier.

 

 

 

CFD R6 (93)

 

De plus elle nous a gratifier d’un niveau de drift impressionnant sur une voiture qui n’est pas la sienne face à une horde de français qui n’ont pas démérité.

 

CFD R6 (308)

Autoworks a gâté ses lecteurs en leur permettant à plusieurs reprises de gagner de nombreux lots. T Shirt, casquettes, stickers, pouvaient être remportés en répondant à des questions sur la culture automobile nippone. Mais il a été possible également de gagner au Pierre/Ciseau/Papier qui a connu un grand succès, donnant de faux air de meeting politique à la remise des prix.

 

 

CFD R6 (309)

Bref, vous l’aurez compris, cette événement a été un réussite totale avec en prime le spectacle offert par le championnat de France de drift.

Nous reviendrons par ailleurs plus en détails sur cet événement dans l’événement au fil de quelques articles et pour cause nous avons principalement couvert la course.

 

See you later!!!

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*