By

Championnat de France de drift Round 6 : Le paddock

CFD R6 (125)

L’Autoworks meet, que nous vous avons fait découvrir il y a quelques jours, accueillait la sixième manche du championnat de France de drift, les organisateurs nous ont permis de couvrir l’événement en nous fournissant un accès média afin de vous le faire connaître. Nous commençons donc cette série d’article par une petite visite en image des paddocks.

 

 

CFD R6 (99)

Le drift en France est réellement en pleine évolution. A l’image du stand du « Propuls Team » de Benjamin Boulbes, les équipes se professionnalisent énormément. Ceci donne de la crédibilité à ce sport encore trop considéré comme marginal par le grand public.

 

 

 

CFD R6 (101)

Le championnat de France donne l’accès des paddocks au public. Ceci permet de créer une ambiance conviviale où les pilotes peuvent côtoyer leurs fans et où ces derniers peuvent découvrir les dessous de ce sport mécanique.

 

 

CFD R6 (103)

Cette Mustang est celle de Raphaël Zanato, le compresseur installé sur ce V8 en fait une véritable « smoke machine », difficile de se trouver juste derrière dans le brouillard complet

 

 

 

 

CFD R6 (192)

Le compartiment est particulièrement bien fini et démontre le sérieux de son préparateur http://www.the-speedshop.fr/.

 

 

CFD R6 (102)

Autre préparateur, celui de la voiture de Laurent Cousin, http://www.terence-cars.fr/ a effectué une superbe préparations sur cette BMW M3 E46, elle aussi suralimentée par un compresseur. C’est avec cette machine que Laurent s’est hissé à la deuxième place de la compétition, juste derrière Sumika Kubokawa.

 

 

 

CFD R6 (98)

Présent également sur place, la Stupid crew est venue se frotter aux pros du championnat. Si l’extérieur de la voiture est plutôt « destroy », la finition apportée sur le châssis et le moteur est elle assez élevé.

GOI engineering, dont vous avez pu visiter le garage dans nos pages récemment, les soutiens par une aide et des conseils de tous les instants.

 

 

CFD R6 (105)

Comme nous vous le disions précédemment, Sumika Kubokawa était l’invitée de cet événement. Son professionnalisme est évident, et même le casque Arai qu’elle utilise est  décoré spécialement pour elle.

Voilà qui est du plus bel effet sur les photos, alors amis drifteurs français, lâchez vous sur vos casques… ça ne sert à rien mais ca attire l’objectif.

 

 

 

CFD R6 (107)

 

Elle utilisait la voiture de Ludovic Clini qui, pour l’occasion, ne roulait pas.  Doté d’un moteur SR20DET, le 2.0 turbo connue des passionnés de Nissan. Un ECU grillé aura obligé la pilote japonaise à se contenter d’une cartographie d’injection faite sur le pouce mais pour le coup assez efficace.

 

 

CFD R6 (106)

Les paddocks se prêtent assez bien à la chasse aux images, avec des angles de vues divers et variés, la lumière chaude de fin de journée leurs donnent encore plus de charme

 

 

 

CFD R6 (104)

CFD R6 (536)

Voici la Nissan PS13 Autoworks connue aussi des japonais sous l’appellation Silvia (appellation abandonnée en France au profit de « 200SX » dès la Nissan S12 mais qui a perduré au Japon jusqu’au modèle de type S15).

 

 

 

CFD R6 (91)

Encore une Nissan PS13 (Version avec malle arrière et sans phare « pop up » de la 200SX que nous connaissons chez nous). Celle ci était pilotée par Patrick Vassia, qui n’est autre que le père de Jérôme, l’organisateur du championnat. Motorisée par un 6 cylindre RB25DET (encore un …) de Skyline, elle participe également aux compétitions de King Of Europe avec Jerôme à son volant.

 

 

 

CFD R6 (127)

Petite séance de mécanique en fin de journée. Il n’est pas rare de connaître des ennuis mécaniques tant les mécaniques sont mises à rude épreuve. Certains réparent donc quand ils le peuvent, d’autre ajustent la mise au point ou encore font un entretien en vue de la seconde journée.

 

 

 

CFD R6 (129)

 

L’allée principale du paddock servait de file d’attente durant les « roulages », un moment comblé par des discussions et autre « déconnes » permettant aux pilotes de chasser la pression avant de rentrer en piste.

On attend souvent de longues minutes pour quelques runs d’une trentaines de secondes chacun.

 

 

 

CFD R6 (534)

L’équipement et la préparation des voitures permettent une accessibilité aisée afin de pouvoir intervenir sans perdre trop de temps en cas de séance de mécanique. Malheureusement ce n’est pas toujours possible et certaines interventions sont plus lourdes.

 

 

 

CFD R6 (540)

De loin le team le plus professionnel, Le « Propuls Team » bénéficie du support de GT Radial. Nul doute que nombre des drifteurs français envient Boulbi.

 

 

 

CFD R6 (542)

Espérons pour la discipline que des investisseurs s’y intéresse pour donner l’essor nécessaire à ce sport.

 

 

 

CFD R6 (538) CFD R6 (544)

Photo collector, chez les « Propuls boys », ont utilise la technologie de pointe pour contrôler la géométrie. Cela prête à sourire et pourtant, la technique s’avère particulièrement précise.

 

 

 

 

 

CFD R6 (545)

 

Voilà qui prouve qu’on peut aussi trouver des solutions techniques sans se ruiner afin de rester le plus professionnel possible.

 

 

 

CFD R6 (567)

 

L’ancienne Soarer du team SJSA a changé de mains cette année. Aux couleurs Mécatech, elle est maintenant pilotée par David Rose qui a joué de malchance en cassant son différentiel lors des essais.

Les 4 dernières années de drift intensif on eu raison de cette pièce si importante dans la transmission.

 

 

CFD R6 (566)

 

Ici on est explicite : Attention aux projections!!!!!

 

CFD R6 (557)

Notre tour du paddock se termine par le stand (un peu excentré) de « Sensation Drift » (voir lien ci dessous), une école de pilotage de la Nièvre qui officie à Magny cours avec le soutien de W Autosport (lien ci dessous).

William Laurette et sa compagne Séverine Roy officient en tant que formateurs aidés de leur équipe complète. Ils proposaient ce week end des baptêmes et stages d’initiation sur place.

Dans quelques jours nous vous proposerons une revue en image de la compétition afin de vous montrer tout ce petit monde sur la piste.

 

 

See you later…

 

JB

 

Si vous aussi vous souhaitez apprendre le drift en toute sécurité avec des pilotes expérimentés : http://www.sensation-drift.fr/

Vous trouverez les infos sur W Autosport à http://www.w-autosport.com/

 

 

 

 

 

 

2 Responses to Championnat de France de drift Round 6 : Le paddock

  1. ttrik says:

    je retiendrais le smart phone pour contrôler le carrossage ;… genial!

  2. Pingback: GOI ENGINEERING | GOI-ENGINEERING webzine et videos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*