By

Championnat de France de drift round 6 : les battles

CFD R6 (185)

Vous le savez peut être, ou non, mais un petit rappel semble à propos pour les néophytes.

Dans le drift on détermine le vainqueur sous forme de « battles » durant lesquels les 32 meilleurs pilotes  notés en qualification* s’affrontent en mano à mano en deux manches successives.

La position des pilotes alterne à chacune de ces manches. Dans un premier temps le pilote est leader. Il doit alors distancer le suiveur en driftant au maximum.

En position de suiveur, le pilote doit alors remonter sur son adversaire en driftant et en lui mettant la pression.

Loin de moi l’idée de vous faire un compte rendu complet de la manche. Pour cela je ne saurais que trop vous conseiller la vidéo suivante.

L’idée est comme d’habitude de partager avec vous les battles en photo.

J’avoues pour le coup avoir eu un peu de mal à trouver le point de vue et l’objectif qui me plaisaient même si c’est finalement au grand angle que je me suis le plus amusé.

 

*retrouvez les résultats complets des qualifications ici

http://www.championnat-de-france-de-drift.fr/resultats2013/Qualifications.jpg

 

 

 

 

 

CFD R6 (193)

Durant le top 16, ici leader sur la première manche de son battle contre Jocelyn Janin, Peter Van hoorick avait pris une trajectoire complètement différente. Plus large, il devait alors prendre plus d’angle pour rattraper la trajectoire suivante, c’est ici un atout car les juges attendent un maximum d’angle. A ce jeu, son adversaire a perdu le battle.

 

 

 

CFD R6 (194)

Une fois en position de suiveur, Peter a réussi a maintenir une pression suffisante avec beaucoup d’angle et de fumée (aidé en cela par son V8 allemand).

 

 

 

CFD R6 (196)

Il a donc pris l’ascendant sur son adversaire et a pu a passer au tour suivant.

 

 

 

CFD R6 (197)

L’agressivité de Mike Kauffmann n’aura pas mis longtemps à prouver sa supériorité lors de ses deux runs contre Benoît Magoules.

 

 

 

CFD R6 (198) CFD R6 (199)

Ce battle était attendu de tous et il n’a pas déçu le public puisqu’il aura fallu un « one more time » pour départager Benjamin Boulbes de Raphael Zanato.

En attendant le nouveau battle, les deux protagonistes sont allés changer les pneus.

 

 

 

CFD R6 (211)

Le match retour a été également très serré.

 

 

CFD R6 (212)

Boulbi ne laissant pas une grande visibilité à son adversaire grâce à la puissance de son V8 4.4litres.

 

 

 

 

CFD R6 (213)

Il a pris un léger avantage.

 

 

 

CFD R6 (214) CFD R6 (215) CFD R6 (216) CFD R6 (217)

Raphaël Zanato n’a pour autant pas démérité et le choix a été long et fastidieux pour les juges.

 

 

 

CFD R6 (219)

Julien (le commissaire) a finalement, via son casque, reçu l’ordre de désigner Benjamin Boulbes vainqueur.

 

 

 

CFD R6 (220)

Il accède donc au top 8 après avoir pris soin de féliciter son adversaire et non moins ami, Raphaël.

 

 

 

CFD R6 (187)

Ici en duel contre Sumika Kubokawa, Romain Soucasse n’a pas pu lutter contre la volonté  de la japonaise. Durant ce battle, les phases de changement de trajectoire était assez lent ce qui donnait un angle moindre à ce point de vue précis.

 

 

CFD R6 (201) CFD R6 (202) CFD R6 (203) CFD R6 (204)

L’enchaînement d’images permet ici de mettre en avant la supériorité de Sumika au niveau de l’angle de dérapage. Elle est donc qualifiée en top 8.

 

 

 

CFD R6 (205)

Si on ne voit pas Sébastien Blanchet derrière Laurent Cousin, c’est parce qu’il le cache par sa proximité de mon objectif.

Large, avec un angle prononcé, Laurent n’en était pas moins rapide.

 

 

 

CFD R6 (206)

 

 

Il a clairement pris l’avantage tout en prenant soin de me couvrir de poussière de pneu. Merci Laurent ^^

 

 

 

 

 

 

 

CFD R6 (207)

 

L’avantage était tel à la première manche qu’il a suffit à Laurent Cousin d’assurer un passage correct en tant que suiveur pour accéder au top 8.

 

 

 

 

CFD R6 (208)

 

Il n’a pour autant pas fait un passage au rabais.

 

 

 

 

 

 

CFD R6 (209)

 

En top 8, face à Peter Van Hoorick, Mike Kauffmann a dû sortir le grand jeu.

 

 

 

 

 

 

CFD R6 (210)

Rapide, précis et agressif à souhait, Peter a fait une grosse erreur en reprenant du grip dans le transfert gauche/droite. Il a ainsi ouvert les portes de la demi finale (top 4) à Mike.

 

 

CFD R6 (221)

Mike qui s’est alors retrouvé en battle contre Laurent Cousin. Ce duel était de haut vol, les deux protagonistes étant habitués aux manches finales.

 

CFD R6 (222)

Très bon en tant que leader avec beaucoup d’angle et de fumée, ..

 

 

CFD R6 (225)

…il fait, à son tour, une erreur dans le grand gauche et perd toute chance d’accéder en final. Il se battra toutefois pour la 3e place lors de la « petite finale »

 

 

 

CFD R6 (227)

Gros match également, celui qui oppose Boulbi à Sumika Kubokawa.

 

 

 

CFD R6 (228) CFD R6 (229) CFD R6 (230) CFD R6 (231) CFD R6 (232)

Les deux premiers passages n’auront pas permis de départager nos concurrents.

 

CFD R6 (233)

Après de longues minutes d’attente, les juges décideront de lancer à nouveau les pilotes pour un « one more time »

 

 

CFD R6 (246) CFD R6 (247) CFD R6 (248) CFD R6 (249)

Ici Sumika montre une parfaite maîtrise et réussit à mettre la pression à Boulbi. Elle n’est pas passée loin de toucher son adversaire.

 

CFD R6 (250) CFD R6 (251) CFD R6 (252) CFD R6 (253) CFD R6 (254) CFD R6 (255) CFD R6 (256)

Au retour, Boulbi lui a rendu la politesse, réussissant également à montrer sa supériorité.

Cette manche supplémentaire n’a donc pas permis de déterminer un vainqueur.

Il a donc été décidé de procéder à une mort subite qui consiste en un seul et dernier run dans lequel le leader est le pilote qui était le mieux placé aux qualifications, en l’occurence : Benjamin Boulbes.

 

 

 

CFD R6 (257) CFD R6 (258) CFD R6 (259) CFD R6 (260) CFD R6 (261) CFD R6 (262) CFD R6 (263) CFD R6 (264)

Malheureusement pour le pilote GT Radial, la championne du D1 a réussi un tour de force en s’approchant encore plus qu’au run précédent.

 

CFD R6 (265)

C’est donc Sumika qui s’impose et qui accède à la finale. Benjamin affronte donc Mike Kauffmann pour accéder à la 3ème marche du podium.

 

 

CFD R6 (266) CFD R6 (267)

Toujours fairplay et bon joueur, Benjamin n’hésite pas à mettre en avant sa consœur alors qu’on devine sa déception de voir de précieux points partir pour le classement du championnat, de surcroît dans la mesure où Sumika ne participe à ce round qu’en tant qu’invitée d’honneur.

 

 

CFD R6 (290) CFD R6 (291)

Lors de la « consolante », on a donc retrouvé Mike et Boulbi pour un duel fratricide. Dans un premier temps, Benjamin s’y est très bien pris….

 

CFD R6 (292) CFD R6 (293) CFD R6 (294) CFD R6 (295)

… malheureusement pour lui, il a, dans le second run, opéré une manœuvre interdite. En effet, Mike un peu plus lent et large que Boulbi, ce dernier à pris l’initiative de le doubler par l’intérieur sans pour autant s’arrêter de drifter. Le règlement du championnat de France étant formel à ce sujet, c’est Mike Kauffmann qui est déclaré vainqueur et qui monter sur le podium.

 

 

 

CFD R6 (296)

La finale a donc opposé, Sumika la VIP, contre Laurent Cousin.

 

 

CFD R6 (297)

CFD R6 (298) CFD R6 (299) CFD R6 (300)

Dans un premier temps, ils ont tout deux effectué de très beaux passages, ne permettant pas de mettre en avant la supériorité de l’un ou l’autre.

Ce qui a eu pour effet de donner lieu à un « one more time » très apprécié du public à ce niveau de la compétition tant les passage frôlent la perfection.

 

 

 

CFD R6 (301) CFD R6 (302)

Si dans ce premier passage, Laurent s’est montré tout à fait à la hauteur,…..

 

 

CFD R6 (303) CFD R6 (304) CFD R6 (305)

…on pouvait constater de mon point de vue que Sumika le talonnait encore plus sur le second run.

Ceci n’a pas échappé au regard de Franck, Sébastien et Grazianno, les juges, qui ont alors déclaré Sumika Kubokawa vainqueur.

 

 

 

 

CFD R6 (323)

 

La suite, on la connaît, le podium étant donc maintenant complet. Veni Vidi Vici c’est ce que pourra dire Sumika à ses compatriotes en rentrant dans l’archipel.

Vous avez déjà vu cette photo, c’est normal, le moment ayant été particulièrement jovial et bon enfant, nous vous ferons partager dès demain une petite série de photos à ce sujet.

 

Dans l’attente, je vous dis à très bientôt.

 

See you soon

JB

 

One Response to Championnat de France de drift round 6 : les battles

  1. Tim says:

    Comme si on y était !
    Bon, j’y étais, mais trop loin pour avoir ce jolie point de vue sur les battles.
    Il y a eu de beaux passages bien collés 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*