By

European BUG IN 2013 : Dragster

 

EBI5chimay ASG (270)

Comme je vous le faisais savoir lors de la présentation du Bug In, si des animations telles que les concours de Burn, de franchissement pour les buggies et du  slalom étaient proposées aux visiteurs, c’est bien le dragster qui a recueilli tous les suffrages. Si cette discipline est incontournable outre Atlantique, elle n’en demeure pas moins appréciée par chez nous, même si les pouvoirs publiques font tout pour nous faire croire le contraire.

 

 

 

EBI5chimay ASG (484)

Et cette année à Chimay, pour les fans dragster le plateau était véritablement intéressant, non seulement de par sa diversité et sa qualité mais surtout parce que des grands noms du drag VW US et japonais avaient fait le déplacement.

 

 

EBI5chimay ASG (107)

Malheureusement pour les pilotes, la météo du vendredi a anéanti toute chance de rouler le samedi matin. Ce qui a laissé un peu de temps aux visiteurs pour observer les monstres de 400DA de plus près.

 

 

 

EBI5chimay ASG (109)

Il a donc fallu attendre la fin de l’après midi pour profiter des accélérations sur 200m en attendant l’approbation de la commission de sécurité pour 400m, ce qui n’arrivera que le lendemain.

 

 

 

EBI5chimay ASG (584)

Aux commandes comme souvent dans le dragster européens, ce sont les membres de la DHRA (Dutch Hot Rod Association) qui se sont chargés du chronométrage et de l’entretien de la piste encollée pour l’occasion.

 

 

EBI5chimay ASG (583)

Même si cela doit être particulièrement nocif et polluant, l’odeur de la colle est plutôt agréable pour le personnel au bord de la piste. Si la couche principale de colle est pulvérisée à l’aide d’un tracteur, les retouches suites à des fuites d’huile sont faites à l’aide d’une bouteille.

 

 

 

EBI5chimay ASG (582)

Pour la sécurité de tous, les officiels sont particulièrement méticuleux ce qui peut causer de long moment « blancs » dans le déroulement du spectacle.

 

 

 

EBI5chimay ASG (342)

Pour l’animation du dragster, les organisateurs se sont encore une fois payés les services d’un mythe américain en la matière qui n’est autre que le fameux Dyno Don Chamberlin, le speaker du Bug In américain.

 

 

EBI5chimay ASG (341)

Il n’est pas avare en explications et prend le temps d’expliquer beaucoup de détails inhérents à la discipline autant par la voie qu’avec les mains.

 

 

 

EBI5chimay ASG (392)

Il aime également faire le pitre. Malgré son âge il se montre en grande forme dans cet exercice. Pour autant, ce n’est pas chose facile si l’on tient compte de la durée du show, du soleil qui a fini par bien taper et du bitume qui doit également chauffer correctement.

 

 

 

EBI5chimay ASG (476)

Côté VIP, les organisateurs du Bug In avait invité Lightning Bug II, la célèbre cox des frères Schley fraîchement remise à neuf.

 

 

EBI5chimay ASG (368)

Revenue au bercail après 37 ans dans un garage de Puerto Rico*, elle a été la première cox à « tomber » sous la barre des 11sec au 400m.

 

* Puerto Rico est une île de 3 millions d’habitants environ 75 fois plus petite que la France mais qui compte plus de dragstrips que la France … et pour cause la France n’en est pas équipée, allez comprendre!!!

 

 

 

EBI5chimay ASG (477)

Darrell Vittone (ici en discussion avec Lonnie Reed si je ne m’abuse), le boss de chez Empi, la célèbre marque d’accessoires et pièces performance pour flat 4, était également de la partie.

 

 

 

EBI5chimay ASG (480)

Bien évidemment, il avait amené sa cox « Inch Pincher » aux couleur de la marque.

 

 

 

EBI5chimay ASG (478)

Pour ceux qui voudraient connaître l’origine du nom EMPI, voici un début d’élément de réponse. Vous savez donc également qu’Empi est basé à Riverside en Californie.

 

 

 

EBI5chimay ASG (592)

Cette ovale est particulièrement efficace même sur un dragtstrip occasionnel comme la ligne droite de Chimay. Et quel son!!!!

 

 

 

EBI5chimay ASG (445)

Venue de Riverside également, la cox de Dave Andrews n’était pas là pour faire de la figuration. Il travail d’ailleurs en collaboration avec Empi si j’ai bien compris l’explication de Dyno Don.

 

 

 

EBI5chimay ASG (448)

Notez la déformation typique d’un pneu de drag au départ. Ces pneus très souples permettent un grip optimal et amortissent une partie de la violence de l’accélération pour optimiser la motricité.

 

 

 

EBI5chimay ASG (352)

Dans les invités de marque, impossible de ne pas présenter Shige Suganuma, le boss de chez Mooneyes qui a succéder à Dean Moon en relançant la marque.

 

 

 

EBI5chimay ASG (350)

Il était venu accompagné de sa nouvelle Moonbug qui a profité du Bug In de Chimay pour peaufiner les réglages. Dyno Don n’a pu s’empêcher de s’incliner devant elle et son pilote.

 

 

 

EBI5chimay ASG (572)

Ce Hebmüller était piloté par le patron de chez BBT, shop bien connu des passionnés de vintage.

 

 

 

EBI5chimay ASG (463)

Nous en avions déjà parlé antérieurement, Pascal de chez Sérial Kombi était évidemment présent pour faire parler le protoxyde d’azote de son Split.

 

 

 

EBI5chimay ASG (443)

Lui non plus n’a pas fait de la figuration et chacun de ses passages était ovationné par le public.

 

 

 

EBI5chimay ASG (546)

N’est il pas joli ce High Roof???? De retour du bout de la ligne droite où chacun devait attendre le passage de tous les prétendants avant de revenir. Ce qui permettait de détailler chacune des voitures durant ce come back.

 

 

 

Je vous laisse d’ailleurs admirer ces quelques photos prises à ce moment précis.

 

EBI5chimay ASG (576)

EBI5chimay ASG (571)

EBI5chimay ASG (568)

EBI5chimay ASG (561)

 

EBI5chimay ASG (551)

 

EBI5chimay ASG (465)

 

EBI5chimay ASG (459)

 

EBI5chimay ASG (455)

 

EBI5chimay ASG (559)

Elle ne vous dit rien??? Je vous renvois alors vers l’article sur l’open house de Nostalgia Car.

 

 

 

 

 

 

EBI5chimay ASG (248)

En effet, Diego n’a pas acheté ce Drag qui l’avait tant fait vibrer pour le regarder…. alors il l’utilise comme il se doit.

 

 

 

EBI5chimay ASG (240)

Avec l’aide de Pit, son pote, et de toutes son équipe, il a pu rouler tout le week end sans montrer de signe de faiblesse.

 

 

 

EBI5chimay ASG (603)

Ne croyez pas que Four Play eut été en panne…

 

 

 

EBI5chimay ASG (602)

Il s’agit juste de la file d’attente pour se présenter en pré-grille. Donc afin de ne pas faire chauffer inutilement le flat 4 aircooled, les pilotes préfèrent pousser leur machine.

A voir le regard de Diego, je pense qu’il aurait préféré un peu d’aide qu’une photo…. Milles excuses Diego!!! 😉

 

 

 

Ils n’ont bien sûr pas été seul dans ce cas.

EBI5chimay ASG (600)

EBI5chimay ASG (604)

EBI5chimay ASG (606)

EBI5chimay ASG (412)

 

 

 

 

 

 

Les départs s’enchaînaient, ne laissant pas un trop long temps d’attente pour les pilotes.

 

EBI5chimay ASG (405)

Sur la zone de burn, prévue pour permettre de chauffer les pneus, le spectacle était déjà sympathique.

 

 

 

EBI5chimay ASG (410)

 

Difficile parfois de garder la voiture en ligne.

 

EBI5chimay ASG (202)

 

EBI5chimay ASG (223)

 

EBI5chimay ASG (208)

 

EBI5chimay ASG (357)

Notez que la fumée ne vient pas toujours des pneus…

 

 

 

EBI5chimay ASG (372)

 

EBI5chimay ASG (368)

 

EBI5chimay ASG (369)

Dyno Don aime les beaux burns…

 

 

 

EBI5chimay ASG (379)

…principalement quand ça part en vrille!!!

 

 

 

EBI5chimay ASG (365)

Un test d’aérodynamique filmé par une caméra…. why not??? Mais pas besoin de cela pour savoir qu’il y a du chemin à parcourir sur une cox.

 

 

 

EBI5chimay ASG (594)

 

Pour revenir au show, la piste n’étant praticable que sur sa moitié du fait d’une flaque d’eau au bout des 400m sur l’un des côtés, les runs n’ont pas eu lieu en mano à mano.

 

 

 

EBI5chimay ASG (597)

 

Cela n’a pas empêché les pilotes de se lâcher.

 

 

EBI5chimay ASG (386)

 

Sous l’œil aiguisé de Dyno Don.

 

 

EBI5chimay ASG (385)

 

Dont la gestuelle donne, à elle seule, son point vue sur le run en cours.

 

 

EBI5chimay ASG (332)

 

Le drag de hotrod.nl a fait forte impression avec un 6.1sec sur 200m le samedi…

 

 

EBI5chimay ASG (328)

 

…et un 9.5sec au 400m le dimanche. Notez que les « wheelies bars » ne sont pas là pour l’esthétique.

 

 

EBI5chimay ASG (347)

 

La performance a été saluée de tous, y compris de Don.

 

 

EBI5chimay ASG (344)

EBI5chimay ASG (345)

 

Et on pouvait lire la joie du pilote sur son visage. Bravo à lui pour la performance.

 

EBI5chimay ASG (323)

EBI5chimay ASG (336)

 

 

La plupart des voitures alignées sur la grille avaient un sacré niveau de finition. Loin des paillettes et autres sponsors, cette cox valait vraiment le coup d’oeil. Mieux vaut ne pas se trouver ses côtés au feu rouge.

 

 

 

EBI5chimay ASG (303)

 

Cette ovale découvrable (si je ne me trompe pas) était elle aussi venue par ses propres moyens.

 

 

EBI5chimay ASG (103)

Le passionné de moteur Rotatif Mazda que je suis espérait pouvoir profiter de ses vocalises si particulières et de ses montées en régime. Malheureusement, ce n’est pas faute de l’avoir attendue.

En tout cas cela donne des idées…

 

 

EBI5chimay ASG (108)

Voilà le genre de moteur qui propulse la plupart des dragster VW, bien évidemment un flat 4, ici en atmo, alimenté de deux double carburateurs verticaux, doté d’une lubrification optimisée.

A l’œil on peut constater que les culasses ne sont pas d’origine, probablement équipées de grosses soupapes. Enfin le système d’échappement libre fait parler la poudre.

Le bac en aluminium sous le moteur doit récupérer l’huile en cas de casse moteur.

 

 

EBI5chimay ASG (106)

 

Cette étonnante cox pick up se voyait allégée de toute sa partie arrière. Light is right!!!

 

 

EBI5chimay ASG (217)

 

La voici en action.

 

 

EBI5chimay ASG (194)

NO COMPROMISE !!!! tout est dit.

 

 

EBI5chimay ASG (324)

Aussi belle en statique qu’en dynamique.

 

 

EBI5chimay ASG (363)

Ce fastback porte bien son nom. Son V8 a lui aussi fait l’unanimité auprès des spectateurs.

 

 

EBI5chimay ASG (364)

 

A défaut d’être le plus rapide, il était vraiment impressionnant.

 

EBI5chimay ASG (339)

EBI5chimay ASG (255)

 

 

EBI5chimay ASG (399)

 

Comme vous pouvez le constater, les Buggies étaient présents en nombre.

 

 

 

 

EBI5chimay ASG (422)

 

EBI5chimay ASG (421)

Par contre cette monoplace, plutôt orientée circuit, était belle et bien la seule en course.

 

 

EBI5chimay ASG (416)

 

Cette « petite bombe » 356, avec ses airs de bombardier avait le ramage à la hauteur de son plumage. Une très belle préparation.

 

EBI5chimay ASG (418)

 

Elle est visiblement au goût de Dyno Don.

 

 

EBI5chimay ASG (388)

 

Quand le « dynosaure » tente d’effrayer les participants…

 

 

EBI5chimay ASG (400)

 

… et bien, cela fonctionne. Regardez la bouche du pilote. Elle est une manifestation de son état de stress face à ce monstre…  …ou pas!!!

 

 

EBI5chimay ASG (359)

 

Même les pompiers doivent obéir aux ordres du commissaire de course.

 

 

EBI5chimay ASG (377)

 

Et il ne rigole pas le bonhomme!!!

 

 

EBI5chimay ASG (231)

 

Imperturbable, je ne crois pas l’avoir vu sourire une seul fois du week end.

 

 

EBI5chimay ASG (598)

 

En tout cas, le spectacle a tenu toutes ses promesses.

 

 

EBI5chimay ASG (538)

 

J’espère que ces quelques clichés vous ont donné toute la saveur de ce show.

Les photos étant nombreuses, nous mettrons en ligne un album complet sur l’European Bug In sur notre page Facebook.

D’ici là, vous pourrez profiter d’un dernier article axé sur l’ambiance générale du meeting.

 

Je vous souhaite par avance une bonne lecture.

 

See you soon !!!!

JB

One Response to European BUG IN 2013 : Dragster

  1. ttrik says:

    M A G N I F I Q U E !!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*