By

LE FT 500 dans le garage…

Pour commencer dans le registre de la moto, je n’ai pas pu trouvé plus simple que de vous parler de mon destrier.

500FT JB  (3)ASG

Il inaugure aussi la catégorie réservée aux véhicules qui dorment dans les garages.

Vous aurez à terme le loisir de visiter le mien en image.

Le 500 FT, voilà une moto que j’ai découverte par hasard au détour des annonces quand je cherchais alors une base pour me faire un projet sympa et passionnant.

Le Dirt Track est une catégorie qui consiste à courir sur un ovale de terre battue ou de cendre avec des motos historiquement motorisées par un monocylindre et dépourvues de frein avant.

Les pilotes sont alors en glisse de l’arrière dans chaque virage ce qui s’avère très impressionnant.

Pour les novices en la matière, je vous invite à chercher avec le mot clé « Dirt Track » sur les sites de partages de vidéos.

C’est donc vers le style de moto de cette catégorie que j’avais envie de jeter mon dévolu, en effet, un monocylindre de 36cv distille un certain plaisir sans la peur des jumelles…quoi que.

La Honda 500 FT (signifiant Flat Track) est initialement loin de l’esprit d’origine, j’ai alors pris le soin de revoir l’esthétique de sorte de le retrouver.

J’ai donc trouvé un réservoir de Honda 125CG des seventies sur une bourse que j’ai fait modifier par Metal Machines à Béthune (je vous les conseille pour un travail de qualité) afin d’y adapter le robinet d’essence plus gros du 500 et pour adapter le fond au cadre.

La coque arrière est un modèle en fibre initialement prévue pour des Harley, je n’ai eu que peu de modifications à apporter ayant eu une bonne part de chance dans mon choix.

500FT JB  (25)ASG

 

Elle cache le faisceau électrique et la plupart des composants afin de libérer l’espace sous la selle ainsi qu’une batterie au lithium (qui chauffe énormément à mon goût).

500FT JB  (21)ASG

Le phare est d’origine mais redescendu sur la fourche car trop haut d’origine les feux arrière made in china sont eux sous la fin de la coque. Des clignotants homologués mais plus petits que les monstres d’origine ont été adaptés.

500FT JB  (16)ASG

 

La jolie peinture métallisée est l’oeuvre de Max chez Moto Clinic à Fâches Thumesnil en périphérie de Lille (Rien que pour leur accueil  je vous les conseille). Elle offre de sublimes reflets sous le soleil de fin de journée qui éclairait le shooting.

500FT JB  (8)ASG

 

Les amortisseurs rehaussés proviennent de chez Bitubo et l’échappement est une chinoiserie chinée à Chimay lors du Hot Rod and Custom Show. Il porte bien son nom de mégaphone et j’ai dû jouer du poste à souder pour en réduire la sonorité un peu trop présente.

500FT JB  (19)ASG

 

C’est une moto légère, très agréable mais plus trop encline à tailler de la longue route. Elle s’avère être un jouet terriblement excitant sur petite route.

Pour ceux qui aiment le casque, il provient de chez DMD Helmets qui distribue tout un panel de jets décorés de façon superbe et un peu décalée.

Voilà qui vous permet de connaître mon deux-roues….me restera à vous présenter celui à quatre…

Stay tuned

JB

 

One Response to LE FT 500 dans le garage…

  1. Nikolas says:

    Une petite plaque numérotée sur le dosseret pour se rapprocheé encore plus du look dirt ?

    Les modifs sont sympas et le modéle méconnu j’aurais juste peur de rouler dessus vu la finesse de l’engin.

    V à toi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*