By

NotchDrag by Nostalgia Cars

NCOH2015175

 

J’avais vu,  il y a quelques années, des pièces d’un dragster VW Notchback chez Metal Machines à Béthune dans le Pas de Calais. Lorsque j’ai vu ces même pièces ce week end sur le dragster exposé dans le garage de Nostalgia Cars, je me suis dis que certains passionnés se montrent particulièrement patients. Dans le cas du propriétaire de ce Notchback, la patience a eu du bon si on en juge par le résultat final.

 

 

 

 

NCOH2015150

Cette caisse de drag a déjà fait parlé d’elle en Angleterre sur le Volksworld Show.  Lors du Nostalgia Cars Open House, elle a été le sujet de nombreuses discussions … ou plutôt de silence… tant la fracture de la rétine laissait bouche bée.

 

 

 

 

 

NCOH2015152

On a tourné autour, examiné, scruté même, pas le moindre défaut. Étonnant quand on sait combien les voitures de compétitions prennent « cher » durant leur carrière.

En effet, souvent la finition n’est pas une priorité.

 

 

 

 

 

 

 

NCOH2015154

NCOH2015156

 

Je serais bien incapable de vous dire si il y a encore une pièce qui provient d’un Type 3 Notchback sur ce drag.

 

 

 

NCOH2015158

 

Comme vous pouvez le constater, tout est pensé pour la course avec un démontage optimisé. et un régime fibre de verre, lexan (C) et aluminium.

 

 

NCOH2015159

Le châssis est tubulaire et seul l’habillage est fidèle aux lignes de la petite berline VW qui, d’origine, produit 60cv à peine.

 

 

NCOH2015160NCOH2015171

L’intérieur est sommaire mais clinique. On pourrait manger sur le sol tant il est propre. Tout est parfaitement intégré, les vis intégrées dans des rondelles fraisées.

Rien ne dépasse. C’est bluffant

 

 

 

NCOH2015162

Le baquet de dragster, habituellement en alu brut, a été habillé d’une peau brune avec surpiqûre à faire pâlir une supercar de prestige. Quant au harnais Simpson, il a été choisi dans un très joli gris pour joindre l’utile à l’agréable.

 

 

NCOH2015163

Aucun doute, vous aller en trouver, des photos sur la toile car il fallait faire la queue pour pouvoir shooter l’engin.

 

 

NCOH2015165

La signature est sur le toit. Aucun doute le proprio et Diego ont dû rapidement se comprendre grâce à un goût commun pour la perfection.

 

 

NCOH2015166

Ca n’est pas tout d’accélérer, il faut s’arrêter une fois la barre des 400m atteinte en moins de 12 secondes (supposition de ma part qui devrait vite s’avérer réelle), qu’à cela ne tienne, des étriers  taillés dans la masse pincent des disques largement ajourés pour réduire masse en rotation et température. Le tout est évidemment alimenté via des durites tressées inox.

 

 

NCOH2015167

 

Si vous vous demandez ce qu’est ce « gros machin bleu », il s’agit de la « waste gate ». C’est valve « by pass »permet d’aiguiller plus ou moins de gaz d’échappement vers la turbine du turbo afin d’en réguler la pression. En gros, ouvert en grand, les gaz repartent dans l’échappement (parfois dehors, dit en « screaming ») et le turbo ne souffle pas fort (ça dépend du turbo). Une fois complètement fermée, tout les gaz soufflent sur la turbine, le turbo prend donc des tours (jusqu’à plus de 150000 tours) et crée un maximum de pression de suralimentation …de quoi satellisé un moteur.

 

 

 

 

 

NCOH2015168

Même ces pièces basiques que peuvent être des poulies sont ici mises en valeur par leur qualité de fabrication. Regardez le collecteur d’admission de droite en fond, il a dû nécessiter de longues heures de soudures à l’alu.

 

NCOH2015169

L’énorme boîte à air, ici sans son couvercle amène l’air dans un gros…énorme carburateur quadruple corps typique des prépa sur V8 US… la pompe de reprise qui le plus généralement consiste en un spray d’essence, tiendrait plutôt du robinet dans le cas présent.

 

 

 

NCOH2015174

L’appui aéro n’est pas en reste avec cet aileron réglable sur le capot moteur. Le traditionnel parachute permet lui aussi de freiner la course d’une masse lancée à (probablement) plus de 250km/h.

 

 

 

 

NCOH2015178

 

Voilà donc une réussite totale côté préparation. Reste maintenant à valider la qualité dynamique de l’engin sur les dragstrips européens.

On espère le voir sur le haut des feuilles de temps dans les prochains moi.

 

D’ici là …

See you soon

 

JB

 

 

 

One Response to NotchDrag by Nostalgia Cars

  1. notchdrag says:

    superbes photographies et commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*