By

Road(ster) trip

TriumphRoadsterASG (41)

Il y a des jours comme ça où être dérangé dans son quotidien, si agréable soit il, peut faire passer un bon moment de découverte.

TriumphRoadsterASG (1)

Basiquement, quand je reçois un sms m’avertissant de la présence de plusieurs Triumph Roadster dans un hôtel, et avec ma culture très axée moto. Je me dis que mon ami, patron de l’hôtel en question, pense que je ne connais pas encore assez la gamme moto de Triumph. Je me dis « tiens il a des clients en Speed Triple et Street Triple à l’hôtel ». Mais c’était sans me rappeler de la photo prise avec son téléphone qu’il m’avait montrée quelques jours plus tôt, et qui montrait une voiture que je ne connaissais pas : La Triumph Roadster.

 

 

TriumphRoadsterASG (4)

Ce souvenir a eu tôt fait de rejaillir et de me pousser à quitter ma fin d’après midi en famille pour aller à la rencontre de ce groupe de propriétaires.

 

 

TriumphRoadsterASG (35)

Ces derniers passaient alors la nuit au « Manoir » à Orchies * sur le retour d’un road trip qui les avait emmenés d’Angleterre jusqu’en Allemagne.

*http://www.manoir.net/

 

 

 

TriumphRoadsterASG (27)

Le soleil qui perçait en cette fin de journée m’avait motivé à y aller sur le champ afin de profiter de cette lumière si appréciée des photographes. Malheureusement, les quelques kilomètres à parcourir ont suffit à laisser place à un ciel orageux.

 

 

TriumphRoadsterASG (21)

Sur place j’ai pourtant trouvé quelques propriétaires en train de passer la peau de Chamoix sur leurs bijoux (comprenez leur voiture). Les présentations rapidement faites, j’ai pu m’entretenir avec certains d’entre eux afin d’en apprendre un peu plus sur cet étrange roadster.

 

 

TriumphRoadsterASG (10)

Dix équipages participaient à ce road trip dont neuf en provenance d’Angleterre et un (l’organisateur) de la Flandre Belge.

De tout ceux avec qui j’ai pu m’entretenir, je n’ai découvert que des gens charmants, passionnés et enthousiastes à l’idée d’immortaliser leur passage dans le Nord.

 

 

 

TriumphRoadsterASG (18)

Il fût d’ailleurs assez étonnant de parler en anglais à l’un des pilotes qui me répondait dès qu’il le pouvait dans un français à l’accent so british : une agréable rencontre.

Le démarreur de sa voiture lui avait joué un mauvais tour ce qui l’obligeait alors à changer ce dernier sur place dès le lendemain matin raison pour laquelle il l’avait stockée dans le garage de l’hôtel.

 

 

TriumphRoadsterASG (9)

Chaque Roadster possède un bouchon de radiateur différent surmonté d’une statuette mais chacun ou presque l’avait démonté à son arrivée en prenant soin de l’enrober dans un tissu voire un écrin adéquat, remplaçant ce précieux élément par un bouchon tout simple.

 

 

TriumphRoadsterASG (36)

Ne voulant pas rater leur départ, je suis donc revenu de bon (et frais) matin, constatant que certains étaient déjà prêts à reprendre la route.

 

TriumphRoadsterASG (33)

Aidé de quelques collègues de voyage dont l’organisateur du périple, il n’aura fallu qu’une heure à notre homme pour changer son démarreur alors qu’il a dû opérer une modification sur son engrenage.

 

TriumphRoadsterASG (37)

Et pour cause, produite seulement un peu plus de 3 années successives, entre 1946 et 1949, la Triumph Roadster a tout de même subi des modifications mineures dont celle ci.

 

 

TriumphRoadsterASG (7)

Ce modèle sorti après guerre pour concurrencer les Jaguar et autres roadsters anglais de l’époque a été produit à quelques 4500 exemplaires des usines. Aujourd’hui il en est dénombré environ 600 de connues, d’autres dormant probablement ça et là en Europe.

 

 

 

TriumphRoadsterASG (31)

Deux motorisations ont été utilisées : d’abord un 1776cc puis un 2088cc. Un moteur assez sobre technologiquement puisque équipée de l’admission et de l’échappement du même côté ce qui n’offre pas des performances de premier ordre, permettant toutefois d’emmener la bête de 1150kg à 125km/h environ.

 

 

TriumphRoadsterASG (30)

La grosse particularité de cette voiture, c’est son coffre, dont vous voyez ici deux vitres sur la partie supérieure.

 

TriumphRoadsterASG (40)

En effet, il peut accueillir deux passagers à l’aide de deux strapontins pliés au fond du coffre. Ces deux « invités » bénéficient alors d’un véritable pare brise. On peut ainsi emmener deux enfants ou, comme me la dit un des propriétaires avec son charmant accent  » votre belle mère ».

 

 

TriumphRoadsterASG (43)

Les lignes de cette voiture sont vraiment superbes et les quelques éléments ajoutés pour la mettre en conformité avec les routes d’aujourd’hui n’y changent rien.

Notez par ailleurs, que le Roadster est équipé de flèches en guise d’indicateurs de direction, placées juste derrière les portières.

 

 

 

TriumphRoadsterASG (47)

Je ne connaissais pas ce logo Triumph mais je dois avouer qu’il est vraiment très joli et pourrait par ailleurs très bien se retrouver sur le réservoir d’une moto de la marque à la sauce vintage.

 

 

 

TriumphRoadsterASG (48)

Il a été finalement temps pour les hôtes du Manoir de repartir vers leur garage. J’ai donc attendu ce départ afin d’immortaliser ces bolides en dynamique que je vous laisse découvrir dans la série ci dessous.

 

 

TriumphRoadsterASG (56) TriumphRoadsterASG (55) TriumphRoadsterASG (50) TriumphRoadsterASG (53) TriumphRoadsterASG (59) TriumphRoadsterASG (60) TriumphRoadsterASG (61) TriumphRoadsterASG (57) TriumphRoadsterASG (62)

TriumphRoadsterASG (69)

TriumphRoadsterASG (63) TriumphRoadsterASG (64) TriumphRoadsterASG (67) TriumphRoadsterASG (68) TriumphRoadsterASG (71)

Comme cet heureux propriétaire, je lève ma main et vous salue avant de vous retrouver, je l’espère, bientôt sur notre site. Je vous quitte sur cette dernière image en N&B que le mauvais temps a finalement rendu plus jolie.

TriumphRoadsterASG (26)

See you soon!!!

Et si vous voulez en savoir plus sur ce modèle : http://www.triumphroadster.org.uk/index.php

 

2 Responses to Road(ster) trip

  1. ttrik says:

    formidable rencontre ……
    de la pluie et des anglaises, le décors est planté.

  2. Tim says:

    Un article captivant et particulièrement instructif sur un modèle Triumph que je ne connaissais que très peu.
    Terrible la vue arrière du coffre fermé avec ces 2 vitres.
    On pourrait croire à un Hotrod original.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*