By

Sunday Driver #3 : Portfolio

Mon dernier article, publié suite à ma visite au Sunday Driver #2 à Seclin près de Lille, avait visiblement beaucoup plu.

Faute de pouvoir vous proposer plus d’articles sur des garages de passionnés, je suis retourné, hier, à Seclin, pour le 3e opus de ce nouveau rencard qui clôture également la saison.

Je vous propose ci dessous, quelques images que j’ai réussies à prendre.

Pourquoi « réussies »???

Et bien parce qu’il s’est avéré très difficile de faire des photos en trouvant des cadrages et poses « léchées » tant les visiteurs en grand nombre ont rendu l’exercice délicat.

Je tiens d’ailleurs à remercier les trop rares personnes qui patientent pour laisser les photographes immortaliser les véhicules des participants.

En plus de 10 ans de photos automobile, je n’ai malheureusement pu que constater le fait que les smartphones rendent, dans ce domaine aussi, les gens égo-centrés et individualistes.

En effet, quand l’envie leur prend de « shooter » une voiture, rien ne doit s’y opposer et surtout, rien de ce qui les entoure ne semble leur poser de cas de conscience, probablement trop pressés de partager « l’instant présent » sur les réseaux sociaux.

Difficulté exacerbée par des lumières hivernales, certes chatoyantes mais basses ce qui augmente les ombres portées (terme technique désignant une ombre qui vient gâcher une photo). En général, on utilise un flash pour « déboucher » les ombres mais parti rapidement j’avais omis de prendre des piles pour mon flash cobra…

Au delà de ce petit « coup de gueule », l’événement a été encore une fois très appréciable, tant par l’accueil, la météo clémente que par la variété de véhicules exposés.

Bien évidemment, sauf contexte le permettant, j’ai essayé de ne pas re-shooter les même modèles qu’à la dernière édition.

Un de mes rêves à 4 roues restera la Datsun 240Z. Style très « racing » pour celle ci qui doit participer à des rallyes routiers et probablement tâter du vibreur.

Une Porsche 356 ne laisse jamais indifférent. Celle ci a un toit ouvrant, je ne pense pas que cela soit très courant ; probablement un modèle US.

 

 

Bertrand est un connaisseur, des type 3, il est venu dégourdir les bielles de son FastBack.

 

Modèles bien connus des fan de japonaises : la Honda NSX et la Nissan 300ZX (digne héritière de la Datsun 240z suscitées) : 2 V6, un atmo et un bi-turbo pour 2 machines aux performances épatantes même si la Nissan est plus une grosse GT sportive en comparaison à la NSX.

 

 

Quelques récentes avait également comblé les visiteurs comme cette Dodge Challenger SRT ou les Chrysler 300C venu en meute.

Une BMW E21 340 ???!!!! les connaisseurs auront compris rapidement qu’il s’agit un v8, ici un 4.4 si je ne m’abuse.

 

Une des premières anciennes à m’avoir passionné : la Capri, ici une phase 1 en 1700 GT XLR avec son V4 qui équipa également les Matra 530 car fiable et compact.

La Capri était la « baby mustang » : réplique plus petite des grosses muscle cars américaines comme les japonaises de l’époque, plus adaptée à nos pays.

En parlant de Mustang, comme à la dernière édition, elles étaient fortement représentées.

 

 

Pour l’anecdote (probablement déjà racontée dans nos pages), la Mustang Shelby GT350H était la version de la Shelby GT350 (une mustang prête à faire de la compétition à l’instar de la R8 Gordini) réservée aux agences de location Hertz (d’où le H).

Leur couleur Noir/Or leur était spécifique. Il n’était pas rare que des pilotes occasionnels de l’époque, aillent louer la dite voiture pour s’aligner sur une compétition (On imagine le montant de la caution).

Aucune idée si celle ci est une reproduction ou une véritable H, toutefois elle reste superbe.

 

La génération suivante n’est pas mal non plus.

 

Les années 80 ont leur fans, dont je fais partie, et pour cause. Cette génération de Camaro m’a toujours plu.

Pour les connaisseurs d’un dessin animé : Mask, elle était la voiture du « chef des gentils » ^^ et se transformait en avion.

 

Un Cars & Coffee sans américaine….impossible.

Alors voilà une belle brochette de Muscle cars.

Corvette C3, Dodge Challenger Scat Pack (enfin ça y ressemble), Chevrolet Camaro SS… toutes rutilantes et vrombissantes

 

 

 

Une 911 SC 3.0 dans un état d’origine étonnant et sobre, idéal pour les week end en mode cruising sportif.

 

 

Cette Série 6 était plus en valeur que la fois dernière, le soleil probablement.

 

Ce n’est pas souvent qu’on croise une petite Fiat 126 customisée, surtout logotée Abarth. On a eu l’occasion d’entendre quelques vocalises… l’engin respire!!!

 

 

En moindre quantité, les anglaises en étaient également.

 

 

Moins connue que sa mère, la Celica TA40 est plus rare en coupé qu’en hatchback, encore un design très typé US qui fait mouche.

Alpine, également au RDV.

 

Pour finir, cette Royal Enfield d’époque qui ne compte que 1500kms au compteur met en valeur le bar brasserie qui accueille le meeting.

Si vous, lecteurs ou propriétaires de véhicules exposés ce week end, souhaitez nous recevoir pour un reportage photos de votre garage ou de votre voiture/moto, n’hésitez pas à utiliser le formulaire de contact.

D’ici là, bonne journée.

 

See you soon

 

JB

 

 

 

One Response to Sunday Driver #3 : Portfolio

  1. laurent says:

    Encorre de très belles photos, merci JB pour tes clichés !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*